La chambre de Giovanni — James Baldwin

La chambre de Giovanni de James Baldwin est une œuvre ardue, non pas à cause de l’écriture, mais pour sa plongée dans un monde révolu et pour la description de sentiments complexes. J’aimerais pourtant me dire que cela n’existe plus, mais je n’en suis pas si certaine.

En arrière-plan, une vue sur la Tour Eiffel et au premier plan, la couverture du livre de James Baldwin, La chambre de Giovanni
David est l’amour de sa vie, mais pas seulement…

Service Presse

Comment débute le livre ?

Un homme se tient debout à la fenêtre, un verre à la main. Il nous annonce qu’il est blond et américain et que l’aube qui se lèvera sera la plus terrible de sa vie. Le lendemain, il prendra le train pour Paris, anticipe le trajet, les autres voyageurs avec lesquels il ne parlera pas. Sa fiancée, Hella, vogue vers l’Amérique, il lui avait demandé de l’épouser, mais quand elle a dit oui, il avait déjà rencontré Giovanni.

Qu’en ai-je pensé ?

J’ai trouvé La chambre de Giovanni difficile à lire parce qu’il évoque des gens et une époque sur lesquels je ne sais pas grand-chose. L’époque est révolue, je ne la connaîtrais jamais. Le temps des Américains à Paris (Paris est une fête d’Ernest Hemingway) paraît bien loin. De plus, la vie de David semble trouble, il fréquente en effet les milieux homosexuels, mais demande en mariage la jeune femme avec qui il vit. Quant à ses sentiments, ils sont difficiles à comprendre, en a-t-il seulement ? Par certains côtés, il m’a rappelé Meursault, ce si différent personnage d’Albert Camus.

Quel est le thème ?

  • Homosexualité/Bisexualité

Où et quand ?

Dans le Paris des années d’après-guerre, dans des bars homosexuels et dans le sud de la France.

Qui sont les personnages ?

David
Il a perdu sa mère alors qu’il avait cinq ans et a grandi en Amérique. Adolescent, il a eu une relation homosexuelle qu’il s’est empressé d’essayer d’enfouir, sans succès. Toute sa vie, tout ce qu’il nous raconte, tourne autour du sexe et des homosexuels.

Giovanni
Il a été marié et a fui l’Italie. David est l’amour de sa vie, mais pas seulement, il est peut-être la bouée à laquelle il se raccroche.

Jacques
J’imagine Jacques comme le futur de David. Il est certainement le personnage qui fait le mieux saisir comment le rejet de la société pouvait conduire un homme à la déchéance morale.

« Tu devrais comprendre que l’homme que tu vois devant toi a été un jour plus jeune encore que tu n’es, et qu’il est arrivé à sa déchéance actuelle par des degrés imperceptibles. »

Comment est-ce écrit ?

Ne vous y trompez pas, le livre se révèle ardu, mais ce n’est pas à cause de l’écriture.

Incipit :

« Je me tiens debout à la fenêtre de cette grande maison, dans le sud de la France, tandis que tombe la nuit, la nuit qui mène à l’aube la plus terrible de ma vie. J’ai un verre à la main, une bouteille devant moi. »

Citation :

« Et je fus pris de peur. Je savais qu’ils l’observaient et qu’ils nous avaient observés tous les deux. Ils savaient qu’ils avaient vu le début de quelque chose et ils ne cesseraient plus d’épier jusqu’à l’aboutissement. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé

  • La description de la difficulté d’être homosexuel
  • La profondeur des personnages

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous)

  • La difficulté à plonger dans une époque révolue

Ma note

Ce roman qui tourne autour de l’homosexualité ne peut être noté comme les autres, tant il est puissant dans la description d’une réalité qui n’est pas aussi désuète qu’on l’aimerait. À lire absolument. 5/5

Lecture exigeante

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Acheter neuf

À l’occasion du centenaire de la naissance de James Baldwin, La chambre de Giovanni a été réédité par Le livre de poche.

Ce livre vous tente ? Achetez-le neuf grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

En parler… ou pas

Arrête avec tes mensonges
Philippe Besson

En arrière-plan, un couple et au premier plan la couverture du livre de Philippe Besson, Arrête avec tes mensonges
…parce que tu partiras et que nous resterons.

Confessions d’un masque
Yukio Mishima

En arrière-plan, un masque et au premier plan, la couverture du livre de Yukio Mishima, Confessions d'un masque
Il s’agit surtout du récit fait par un jeune garçon de tous les efforts qu’il a faits pour devenir “normal”, quitte à s’aveugler lui-même.

Info-livre : La chambre de Giovanni par James Baldwin

Couverture du livre de James Baldwin, La chambre de Giovanni

Editeur : LGF/Livre de Poche
ISBN : 978-2-253-25073-9
Pages : 283
Date de parution : 15/05/2024
(Initialement paru en 1956)

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter

En savoir plus sur l’utilisation des données

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires