La réécriture du film L’amant par Marguerite Duras : L’amant de la Chine du Nord

Bien sûr, L’amant de la Chine du Nord de Marguerite Duras, comporte des indications cinématographiques, mais c’est avant tout une réécriture de L’amant, avec plus de précisions, souvent inutiles (comme celles qui concernent l’argent) parce que l’essentiel a été dit dans le précédent roman, précisions parfois malaisantes, parce qu’elles renforcent l’idée d’une perversion à peine esquissée dans le premier.

En arrière-plan, des bobines de film ; au premier plan, la couverture du livre de Marguerite Duras, L'amant de la Chine du Nord
Une réécriture du film de Jean-Jacques Annaud, L’amant (tiré du livre éponyme)

La famille de la narratrice plus présente

#Pierre, le frère
Une petite frappe de dix-neuf ans. Il maltraite son petit frère, et a essayé de prostituer sa sœur.

#Paulo, le petit frère
Un enfant différent, protégé — et plus — par sa sœur.

#La mère
Elle n’aime que Pierre, son fils aîné, même si elle s’attend à ce qu’il tue un jour ou l’autre le petit frère.

Les boutons bleus comportent des liens affiliés, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ces liens, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Un style moins envoûtant

Les personnages rient souvent et pleurent encore plus. Pourquoi ? Au lecteur de se débrouiller avec ça. Mais le livre, ponctué de « ils rient », « ils pleurent » semble interminable.

Incipit :

« Une maison au milieu d’une cour d’école. Elle est complètement ouverte. On dirait une fête. On entend des valses de Strauss et de Franz Lehar, et aussi Ramona et Nuit de Chine qui sortent des fenêtres et des portes. L’eau ruisselle partout, dedans, dehors. »

Citation :

« Silence. Elle demande :
— Si la police nous trouvait… — elle rit —, je suis très mineure…
— Je serais arrêté deux ou trois nuits peut-être… je ne sais pas bien. Mon père paierait, ce ne serait pas grave. »

Mon avis en résumé

Un livre curiosité. Loin d’être une lecture nécessaire.

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Traitement de l’histoire3,0/5
Personnages2,5/5
Style 3,0/5
Moyenne3,4/5

Des enfances passées ailleurs

L’arabe du futur
Riad Sattouf

A l'arrière-plan, un bâtiment à Damas, au premier plan, les couvertures des bandes dessinées de Riad Sattouf, L'arabe du futur, tome 1 et 2
Une autobiographie bouleversante

Le testament français
Andreï Makine

A l'arrière plan, Moscou et au premier plan, la couverture du livre d'Andreï Makine, Le testament français
L’évocation d’une enfance peu ordinaire

Info-livre : L’amant de la Chine du Nord par Marguerite Duras

Couverture du livre de Marguerite Duras, L'amant de la Chine du Nord

Editeur : Folio
ISBN : 2-07-038809-3
Pages : 246
Date de parution : 09/04/2001
(Initialement paru en 1991 chez Gallimard)

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 593
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
J'adorerais avoir votre avis. Dites-le-moi en commentaire.x