La vie mensongère des adultes — Elena Ferrante

Lorsqu’on a beaucoup aimé le livre d’un auteur (L’amie prodigieuse), on attend avec impatience le suivant. Au risque d’être déçu. J’aurais aimé vous dire que cette fois-ci, ça n’a pas été le cas mais j’ai été déçue par La vie mensongère des adultes d’Elena Ferrante.

En arrière-plan, Naples et au premier plan, la couverture du livre d'Elena Ferrante, La vie mensongère des adultes

Hélas…

L’univers narratif

Comme dans L’amie prodigieuse, le roman se déroule à Naples, mais n’attendez pas de description de la ville, l’auteur se contente d’énumérer les noms de rues.

Les personnages

#Giovanna
Une adolescente en proie au malaise de son âge, si ce n’est que des évènements vont venir renforcer son mal-être. Je n’ai pas toujours compris les réactions de la jeune fille.

#Vittoria
La tante de Giovanna, un personnage difficile à cerner

#Andrea et Nella, les parents de Giovanna
Ils aiment tendrement leur fille et prennent soin d’elle. Mais grandir, c’est réaliser que ses parents ne sont pas parfaits.

#Roberto, et Giuliana
Giulana est ravissante, Roberto est brillant. Le couple, pourtant vulnérable, captive Giovanna.

Au contraire de Lenù et Lila, les personnages de L’amie prodigieuse, aucun personnage n’est vraiment fascinant.

L’intrigue

Giovanna entend son père dire qu’elle est laide. Il associe sa laideur à celle de sa sœur, Vittoria. L’adolescente veut alors rencontrer sa tante, malgré la réticence de ses parents qui n’adressent plus la parole à Vittoria.
Peu de rebondissements, plutôt une suite de tableaux un peu désordonnés.

Le style

Incipit :

« Deux ans avant qu’il ne quitte la maison, mon père déclara à ma mère que j’étais laide ».

Citation :

« Je suis fatiguée d’être exposée aux mots des autres. J’ai besoin de savoir ce que je suis vraiment et quelle personne je peux devenir, aide-moi. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Le style de l’auteur

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • Des personnages à peine esquissés ou difficiles à cerner
  • Un manque de description de l’univers narratif

Mes notes

Univers narratif2,0/5
Personnages2,0/5
Intrigue2,0/5
Style4,5/5
Moyenne3,6/5

Des enfants face aux adultes

Les enfants sont rois
Delphine de Vigan

A l'arrière-plan, un téléphone avec la flèche de Youtube, au premier plan couverture du livre de Delphine de Vigan, Les enfants sont rois
Qu’est-ce qu’elle dit, maman, quand elle n’est pas contente ?

La vraie vie
Adeline Dieudonné

A l'arrière plan, un camion de crèmes glacées, au premier plan, la couverture du livre d'Adeline Dieudonné, La vraie vie
Un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent…

Info-livre : La vie mensongère des adultes par Elena Ferrante

Littérature italienne

Couverture du livre d'Elena Ferrante, La vie mensongère des adultes

Editeur : Gallimard
ISBN : 978-2-07-289921-8
Pages : 403
Date de parution : 09/06/2020

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires