L’affaire du chien des Baskerville — Pierre Bayard

Sherlock Holmes n’aurait pas découvert le vrai coupable du meurtre de Charles de Baskerville ? Allons donc, ce n’est tout simplement pas envisageable. En réalité, j’ai trouvé les arguments de Pierre Bayard dans L’affaire du chien des Baskerville beaucoup plus recevables que ceux utilisés pour le livre d’Agatha Christie, Dix petits nègres (Ils étaient dix).

En arrière-plan Sherlock Holmes, et au premier plan, la couverture du livre de Pierre Bayard, L'affaire du chien des Baskerville
Sherlock Holmes s’est-il trompé de coupable ?

Quels sont les thèmes ?

  • L’histoire cachée dans un texte
  • Réalité et fiction

Le chien des Baskerville — Conan Doyle

Le docteur Mortimer sollicite Sherlock Holmes pour résoudre un meurtre. La police a conclu à un accident, mais le bon docteur a observé des traces de pattes de chien à proximité de la victime. Un chien ? Il faut connaître la légende des Baskerville pour comprendre à quel point un molosse aurait pu effrayer Charles de Baskerville au point qu’il en meurt d’une crise cardiaque. Certes, le roman répond à tous les codes du fantastique, mais ce n’en est pas un, Holmes résout l’énigme et envoie le monstre aux enfers.

Qu’en pense Pierre Bayard ?

Il n’est pas d’accord avec les conclusions de Holmes. Il repère les invraisemblances du texte, par exemple, le corps de Charles de Baskerville a été retrouvé sans morsures, ni blessures. Selon Holmes, rien de plus normal puisque les chiens ne mangent pas de cadavres. À l’aide d’autres écrits, Pierre Bayard met en doute cette assertion. De plus, interroge Pierre Bayard, est-il probable qu’un chien, courant pour attaquer un homme, s’arrête net en comprenant que l’homme est mort, puis s’en retourne d’où il est venu ?

Après avoir relevé diverses incohérences, Pierre Bayard nous révèle qui est le véritable assassin, et je dois dire qu’il est très convaincant, même si, pour cela, il utilise une intrigue de la grande Agatha Christie.

D’autres choses dans ce livre ?

Pierre Bayard évoque la frontière entre la fiction et la réalité, bien plus poreuse qu’on ne le pense. C’est mi-sérieux, mi-amusant, bref c’est parfaitement iconoclaste. Mais au passage, vous en apprendrez davantage sur les relations houleuses entre Holmes et son créateur.

Mon avis en résumé

C’est drôle, léger, parfois sérieux. Et ça ne ressemble à rien d’autre. J’aime beaucoup cette approche de Pierre Bayard.

Ma note

Ma note : 5/5

Lecture assez facile

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Acheter d’occasion

Ce livre vous tente ? Achetez-le d’occasion grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Fiction et réalité

Sarah et le lieutenant français
John Fowles

En arrière-plan, une laitière et une jeune femme vêtue à la mode à l'époque victorienne, au premier plan, la couverture du livre de John Fowles, Sarah et le lieutenant français.
Trois fins possibles

Les liens artificiels
Nathan Devers

A l'arrière-plan, le haut de la Tour Eiffel, au premier plan, la couverture du livre de Nathan Devers, Les liens artificiels
Les mondes virtuels aboliront-ils la frontière entre fiction et réalité ?

Info-livre : L’affaire du chien des Baskerville par Pierre Bayard

Couverture du livre de Pierre Bayard, L'affaire du chien des Baskerville

Editeur : Minuit (Les Editions de)
ISBN : 978-2-7073-2021-6
Pages : 166
Date de parution : 10/01/2008

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter

En savoir plus sur l’utilisation des données

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires