L’insoumis – Judith Perrignon

France Culture a commandé un portrait de Mohammed Ali à la journaliste Judith Perrignon et l’a diffusé en cinq épisodes dans l’émission La Grande Traversée. L’insoumis est le livre que la journaliste a tiré de l’émission est paru le 13 novembre 2019.

Liseuse avec la couverture du livre de Judith Perrignon, L'insoumis. Carnet et stylo

Service Presse

Plongez avec moi dans le passé, dans la vie de Mohamed Ali, L’insoumis.

Au sommaire

Dans les années 1960, aux États-Unis

Les lois Jim Crow, promulguées à la fin du XIXe siècle, organisaient encore la ségrégation entre les noirs et les blancs dans les lieux publics et dans les transports.

La lutte pour les droits civiques des Afro-Américains battait son plein.

Les lois furent abolies en 1964. Grâce à de grandes figures que vous connaissez. Forcément.

Ils luttèrent pour le mouvement des droits civiques

#Mohamed Ali
Triple champion du monde catégorie poids lourds, il naquit le 17 janvier 1942 sous le nom de Cassius Marcellus Clay Jr.
En 1965, il se convertit à l’Islam, adhéra à la Nation of Islam (une organisation religieuse noire qui prônait une nation indépendante pour les Afro-Américains) et prit le nom de Mohamed Ali.
En 1966, il refusa de partir au Vietnam sous le motif que :

…aucun Vietcong ne m’a jamais traité de sale nègre.

Il perdit sa licence de boxe et son titre de champion du monde.
Ce n’est qu’en 1970 que la Cour Suprême des États-Unis lui reconnut le droit de refuser le service militaire et lui permit de récupérer sa licence. Retour sur le ring.

En 1984, son médecin lui diagnostiqua la maladie de Parkinson.
Il prit ses distances avec la Nation of Islam et se convertit à l’Islam sunnite
En 1990, il partit en Irak rencontrer Saddam Hussein qu’il appela, en vain, à ne pas étendre le conflit. Il revint aux USA avec quinze Américains capturés par les Irakiens pendant l’opération “Boucliers du désert”.
Son intervention resta controversée.

Il mourut en 2016.

#Malcolm X
Orateur et militant des Droits de l’Homme, il naquit en 1925 sous le nom de Malcolm Little.
Jeune délinquant, il fut arrêté et emprisonné en 1946.
Il se convertit à l’Islam en prison et rejoignit la Nation of Islam qui tenait les Blancs pour des démons.
Dans les années 60, il s’éloigna de l’organisation qu’il quitta en mars 1964.

Il fut assassiné un an plus tard. Trois membres de la Nation of Islam furent reconnus coupables.

#Martin Luther King
Né à Atlanta le 15 janvier 1929, Martin Luther King était un pasteur baptiste, militant non violent des droits civiques.
Son discours donné le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington est célèbre ; rappelez-vous, il martelait « I have a dream » :

“J’ai le rêve qu’un jour mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère.”

Il mourut assassiné le 4 avril 1968 à Memphis. Un ségrégationniste blanc, James Earl Ray, fut arrêté et condamné, mais l’assassinat de Martin Luther King fit l’objet de nombreuses théories.

Judith Perrignon a rencontré des témoins de cette époque

Elle a interviewé le journaliste sportif Robert Lipsyte, un imam, ami de Mohamed Ali, et bien d’autres. Ils lui ont raconté ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont entendu et ce qu’ils ont compris de Mohamed Ali et de ses actions.

L’approche radiophonique donne de la vie au texte. Mais, il m’a parfois été difficile de m’y retrouver faute de connaissances suffisantes. J’ai dû m’interrompre pour faire des recherches.

Mon avis en résumé

Ce que vous allez aimer :

  • Un autre pays à une autre époque.
  • Un personnage hors norme.

Ce qui peut vous manquer :

  • Des repères.
  • Une vue d’ensemble

Paru en édition de poche en 2024

Ma note

J’ai beaucoup aimé le sujet du livre.

Note globale : 4/5

Si comme moi, vous êtes intéressé par le thème, vous aimerez le livre. Dans le cas contraire, vous risquez de vous ennuyer.

Ces années-là aux États-Unis

Alabama 1963
Ludovic Manchette — Christian Niemiec

A l'arrière-plan, un homme seul, au premier plan, la couverture du livre de Ludovic Manchette et Christian Niemiec, Alabama 1963
1963 : année du discours de Martin Luther King (I have a dream) et de l’assassinat du président Kennedy.

Nickel Boys

Colson Whitehead

En arrière plan, une carte postale représentant la Dozier School, au premier plan, la couverture du livre de Colson Whitehead, Nickel Boys
Racisme aux États-Unis dans les années 1960

Ils vont tuer Robert Kennedy

Marc Dugain

En arrière-plan, un homme réfléchit et au premier plan, la couverture du livre de Marc Dugain, Ils vont tuer Robert Kennedy
Robert Kennedy est assassiné le six juin 1968

Info-livre : L’insoumis par Judith Perrignon

Couverture du livre de Judith Perrignon, L'insoumis

Editeur : Grasset
ISBN : 978-2-246-82089-5
Pages : 320
Date de parution : 13/11/2019

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires