Les demeurées — Jeanne Benameur

Une brodeuse en arrière-plan. Au premier plan, la couverture du livre de Jeanne Benameur, Les demeurées
Une écriture magnifique, certes, mais…

Malgré l’écriture magnifique de Jeanne Benameur, il m’a manqué trop de choses pour que j’apprécie pleinement son livre, Les demeurées.

Que se passe-t-il ?

Pas certaine que La Varienne a conscience d’exister. Au début de l’histoire, elle travaille pourtant, et elle prend soin de sa fille, Luce.
Luce doit aller à l’école et mademoiselle Solange ne comprend pas comment il est possible que cette petite fille si calme n’apprenne rien. Comment c’est possible, à vous de le trouver, la relation fusionnelle entre La Varienne et Luce y est peut-être pour quelque chose. Mademoiselle Solange refuse de s’avouer vaincue.

Les demeurées est un conte sur la vie, sur les mots aussi qui n’ont pas la même importance selon les personnes. Un conte poétique et cruel, dont je ne suis pas certaine d’avoir compris le message, sur le respect des différences ?

Quel est le thème ?

  • La différence

Où et quand ?

À une période indéterminée (l’école est obligatoire, mais les assistantes sociales sont inexistantes). Dans un village. Je crois que ça m’a manqué, cette absence de précision sur le lieu et l’époque.

Qui sont les personnages ?

La Varienne
Je n’ai compris d’elle que son amour pour sa fille.

Luce
Une mystérieuse petite fille qui est prise entre plusieurs personnages, personnages vus par les autres. Heureusement, il y a Madame, qui n’a pas d’idées préconçues et qui donne à Luce l’ouvrage qu’elle a envie de faire. À la fin du livre, je n’arrive toujours pas à me faire une idée de Luce.

Mademoiselle Solange
À cause d’elle, j’imagine que cette histoire se situe au début du siècle dernier, à une époque où être instituteur était une vocation, où ils pensaient qu’ils avaient une mission.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« Des mots charriés dans les veines. Les sons, se hissent, trébuchent, tombent derrière la lèvre.
Abrutie
Les eaux usées glissent du seau, éclaboussent.
La conscience est pauvre.
La main s’essuie au tablier de toile grossière.
Abrutie
Les mots n’ont pas lieu d’être. Ils sont. »

Citation :

« Elle croit en la vertu des choses faites en ordre et doucement. C’est toute sa vie à mademoiselle Solange, les mots et l’ordre des choses, et cette douceur sans limite qui lui appartient depuis qu’elle s’est retrouvée devant le regard des enfants. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Un conte
  • Une merveilleuse écriture

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • Manque de précisions

J’ai beaucoup de mal avec les livres peu explicites (J’ai 8 ans et je m’appelle Jean Rochefort d’Adèle Fugère) ou dont la fin est trop ouverte (Les Loyautés de Delphine de Vigan)

Mes notes

Univers narratif2,0/5
Personnages3,0/5
Intrigue3,0/5
Écriture 5,0/5
Moyenne3,3/5

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Ce livre vous tente ? Achetez-le d’occasion grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Sur la différence

Darwyne
Colin Niel

En arrière-plan, une femme et un petit garçon, au premier plan, la couverture du livre de Colin Niel, Darwyne
Handicap

En finir avec Eddy Bellegueule
Édouard Louis

A l'arrière-plan, un ballon de foot et au premier plan, la couverture du livre d'Edouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule
Homosexualité

Einstein, le sexe et moi
Olivier Liron

En arrière plan, Albert Einstein et au premier plan un Rubik's cube et la couverture du livre d'Olivier Liron, Einstein, le sexe et moi
Autisme

Info-livre : Les demeurées par Jeanne Benameur

Couverture du livre de Jeanne Benameur, Les demeurées

Editeur : Folio
ISBN : 2-07-042196-1
Pages : 80
Date de parution : 18/06/2002

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 602
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires