Mon traître — Sorj Chalandon

Mon traître est un livre de larmes et de sang, sur une guerre lointaine, un peu oubliée. Un roman qui intéressera surtout les fans de Sorj Chalandon ou les personnes qui se souviennent de ces évènements.

En arrière-plan, un trèfle et au premier plan, la couverture de Sorj Chalandon, Mon traitre
Le trèfle est le symbole de l’Irlande

Les boutons bleus comportent des liens affiliés, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ces liens, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Que se passe-t-il ?

Antoine, un jeune luthier parisien fête ses trente ans chez un ami à Dublin. Parce que quelqu’un lui a dit : Vous ne connaissez pas le Nord? Alors vous ne connaissez pas l’Irlande, il prend le train pour Belfast où il ne reste que trois heures, le temps de rencontrer Jim O’Leary. Antoine s’enflamme pour l’Irlande du Nord alors en guerre contre la Grande-Bretagne. Passion pour le pays, certes, mais, surtout, passion pour ses amis irlandais, Jim et Cathy qui l’hébergent d’abord, puis Tyrone, membre influent de l’IRA.

Plus que l’histoire de l’Irlande — même si certaines scènes sont à couper le souffle, c’est une histoire d’amitié trahie. Dès les premières lignes, le lecteur le sait :

« La première fois que j’ai vu mon traître, il m’a appris à pisser. »

Une petite histoire dans la grande. Curieusement, j’ai été plus émue (glacée, plus exactement) par le récit sur Bobby Sands en lisant Le jour où le monde a tourné de Judith Perrignon qui évoque la vie et la carrière de Margaret Thatcher. Sorj Chalandon ne s’est jamais vraiment départi de sa casquette de journaliste, il n’a pas encore atteint sa maturité d’écrivain sachant communiquer les émotions, comme il l’a fait ensuite dans L’enragé.

Quels sont les thèmes ?

  • Amitiés,
  • Trahison
  • Conflit en Irlande du Nord

Où et quand ?

Le roman commence en 1977 en Irlande du Nord.

L’IRA

L’Armée républicaine irlandaise (IRA) protégeait la minorité catholique, ripostait en cas d’agression britannique et militait pour l’indépendance de l’Irlande.

À partir de 1972, elle a entrepris des opérations de guérillas. Après un attentat à Belfast qui a fait neuf morts, elle tente au maximum de limiter les victimes civiles.

L’IRA étend ses attaques en Grande-Bretagne et en Europe. En août 1979, elle fait exploser le bateau de Louis Mountbatten, oncle d’Elizabeth II.

Le 1er mars 1981, Bobby Sands lance une deuxième grève de la faim. Mais Margaret Thatcher, Première ministre du Royaume-Uni, reste d’une intransigeance absolue. La mort de Bobby Sands, 66 jours plus tard, entraîne des émeutes.

Le processus de paix démarre en 1991. En 2005, l’IRA dépose les armes.

Qui sont les personnages

Antoine
Antoine est luthier, il a trente-deux ans quand le livre commence. Sa jeunesse ou sa naïveté le conduisent à voir les choses en noir et blanc.

Jim et Cathy
J’aurais aimé en savoir plus sur eux.

Tyrone
Il devient le mentor d’Antoine, presque un deuxième père. Il essaie de lui expliquer que cette guerre n’est pas celle d’un luthier parisien. En vain. J’ai beaucoup aimé la discussion entre Antoine et Tyrone sur « la guerre propre ».

« Sais-tu tenir un secret ? m’a alors dit Tyrone Meehan.
… Il m’a dit qu’il n’y avait pas de guerre propre. Que je ne savais rien de la guerre. Rien. »

Comment est-ce écrit ?

Citation :

« Il était quatre heures du matin, le 5 mai 1981. Un homme a hurlé dans la rue. Un cri ivre ou colère, je ne savais pas trop. Un déchirement humain qui nous disait que Bobby était mort. Juste cela. “Bobby is dead !”, répété en boucle, en pleurs, en voix de fumée et de bière. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Belfast dans les années de guerre
  • Toutes les questions qui se posent avec le recul

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • L’immaturité du personnage d’Antoine.

Mon traître est le pendant du livre de Judith Perrignon, Le jour où le monde a tourné.

« Elle pensait simplement que ça devait être fait. » dit Charles Moore en parlant des grévistes irlandais de la faim.

Le jour où le monde a tourné – Judith Perrignon

 « Il (Tyrone) m’a dit que l’IRA tuait parce qu’il le fallait. » raconte Antoine.

Mon traître – Sorj Chalandon

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages4,0/5
Intrigue3,0/5
Écriture3,5/5
Moyenne3,9/5
Plus de détails sur le système de notation

Amitiés et conflits

Apeirogon
Colum McCann

A l'arrière-plan, mur de Jérusalem, au premier plan, la couverture du livre de Colum McCann, Apeirogon
Une amitié porteuse d’espoir en plein conflit israélo-palestinien

L’homme qui riait sous les bombes
Benoît Christal

En arrière-plan, un hélicoptère de l'armée américaine, au premier plan, la couverture du livre de Benoît Christal, L'homme qui riait sous les bombes
Hommage à un ami

Info-livre : Mon traître par Sorj Chalandon

Couverture du livre de Sorj Chalandon, Mon traître

Editeur : LGF/Livre de Poche
ISBN : 978-2-253-12639-3
Pages : 216
Date de parution : 26/08/2009

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Publications: 562

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.