Terrasses — Laurent Gaudé

Terrasses de Laurent Gaudé est un récit qui nous entraînent aux côtés des victimes des attentats du 13 novembre 2015. Plusieurs personnages (ou personnes), deux amoureuses, des sœurs jumelles, une infirmière, d’autres encore vivront chaque moment, et pour certains, chaque endroit.

En arrière-plan, une table et des chaises et, au premier plan, la couverture du livre de Laurent Gaudé, Terrasses
Attentats du 13 novembre 2015

Avant

Peu importe qui ils sont, en ce 13 novembre, dernier jour avant le week-end, ils se lèvent, se préparent, certains ont des projets pour la soirée. C’est la partie la plus poignante parce que moi, lectrice, je sais quel est ce jour et je sais que tout le monde ne verra pas le lendemain. En effet, nous sommes le vendredi 13 novembre 2015. Ce jour-là, mon fils devait passer à Paris et s’il avait voulu en profiter pour assister au spectacle du Bataclan ?

Incipit :

« J’ouvre les yeux. Je me dis que cette journée est belle puisque nous allons nous voir ce soir. Je souris à l’idée de ce rendez-vous et sens, dès le matin, cette boule dans le ventre qui dit que je t’aime peut-être plus que je ne le pensais. »

Pendant

Les terroristes sont arrivés sans que personne ne réalise ce qu’il se passait. Des victimes sont mortes sans les avoir vus. Les autres cherchent désespérément à survivre, mais comment ? Un des récits prend au cœur, dans un centre d’appel, une personne essaie de réconforter une femme, allongée au sol de la salle de spectacle, prise au piège.

« C’est trop tard, nous sommes pris au piège. La sortie est trop loin. Tout se fige. Si nous courons, ils nous tuent. Le seul espoir qui nous reste, c’est de faire le mort. Plus un bruit. Plus un souffle. C’est notre seule chance. »

Après

Après, c’est le temps de l’attaque par les forces de l’ordre pour délivrer les otages.

« Nous sommes prêts. Comme à chaque intervention. Nous avons quitté nos maisons avec promptitude. Tout abandonné en un instant. Nous savons faire cela : interrompre le dîner entre amis, la promenade en amoureux, la soirée devant le poste de télévision, les jeux avec les enfants. “Je dois y aller.” Toujours avec la même voix. Grave. Décidée. Pas triste. Pas désolé non plus. Car nous l’avons choisie, cette vie. »

Puis le temps des soins

« Nous ne comptons plus les heures, les gestes, les poches de sang que nous utilisons. Nous ne comptons plus la fatigue. Il faut rester concentrés. Tenir. Nous n’avons pas le droit de céder. Il y a encore des gens à sauver. »

Et pour finir le temps des listes

« C’est l’heure des listes. Il faut établir celle des victimes. Vérifier l’identité de chacune d’entre elles. Éviter toute erreur. Il faut prier pour que son enfant soit sur la bonne, celle des blessés légers et que la seule information que l’on ait à trouver soit le nom de l’hôpital vers lequel on va pouvoir courir pour l’embrasser et rester à ses côtés. »

Et plus tard, bien plus tard…

Il y aura le temps du procès des attentats du 13 novembre 2015.

Comment est-ce écrit ?

Les phrases sont courtes, hachées. Le livre se lit vite, même si l’émotion arrête la lecture, parfois.

Mon avis en résumé

Terrasses est un récit, pas un roman. Pour moi qui aime qu’on me mette les points sur les I, qu’on m’explique ce qui a existé ou non, cette fois-ci, cela n’a eu aucune importance. En effet, qu’importe puisque beaucoup trop de personnes ont vécu ces moments-là.

Ce que j’ai aimé :

  • Le style de l’auteur
  • Les voix polyphoniques
  • L’émotion

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • Comment ne pas être ému (e) par n’importe quel texte sur les attentats du 13 novembre 2015 ? Dans ce sens-là, susciter les émotions du lecteur paraît un peu facile.
  • J’ai été perdue par les personnages qui se sont trouvés à presque tous les endroits où les terroristes tiraient.

Ma note

Note subjective : 3,4/5

Lecture un peu exigeante

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Acheter neuf

Ce livre vous tente ? Achetez-le neuf grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

D’autres victimes d’attentats

Eureka Street
Robert McLiam Wilson

Une bombe en arrière-plan et au premier plan, la couverture du livre de Robert McLiam Wilson , Eureka Street
Il faut pourtant continuer de vivre.

Apeirogon
Colum McCann

A l'arrière-plan, mur de Jérusalem, au premier plan, la couverture du livre de Colum McCann, Apeirogon
« Mais la paix est une réalité. Question de temps. »

Info-livre : Terrasses par Laurent Gaudé

Couverture du livre de Laurent Gaudé, Terrassses

Editeur : Actes Sud
ISBN : 978-2-330-18914-3
Pages : 132
Date de parution : 10/04/2024

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter

En savoir plus sur l’utilisation des données

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires