Les filles qui mentent — Eva Björg Ægisdóttir

J’ai retrouvé Elma avec plaisir dans le roman d’Eva Björg Ægisdóttir, Les filles qui mentent. Sans compter que l’intrigue est palpitante, on en apprend plus sur Elma qui devient ainsi un personnage familier. Je recommande ce roman policier sans aucune réserve. Lisez l’article pour en savoir plus.

En arrière-plan, une femme enceinte et au premier plan, la couverture du livre de 'Eva Björg Ægisdóttir, Les filles qui mentent
Une intrigue palpitante

Comment débute le livre ?

Dans une maternité, les médecins s’inquiètent du comportement d’une jeune maman, en effet, sa minceur est préoccupante. De plus, elle se gratte jusqu’au sang. Ils ont alors décidé de ne plus la laisser seule avec son bébé, ce qui ne la gêne pas.

Un dimanche, Elma joue avec son neveu Alexander quand son coéquipier, Sævar, l’appelle et lui demande de venir le chercher. C’est ensemble qu’ils se rendent dans un champ de lave au pied du cratère Grábrók parce que des gamins qui s’amusaient ont découvert un cadavre. Il s’agit sans doute de celui de Marianna, une jeune femme disparue sept mois auparavant.

À la maternité, les médecins diagnostiquent que la jeune maman souffre d’un baby blues. Mais elle s’efforce de sourire, de dire que tout va bien. Mais, comment est-ce que ça pourrait aller bien avec un bébé qu’elle ne voulait pas et qu’elle trouve laid ?

Qu’en ai-je pensé ?

Les filles qui mentent est non seulement un roman policier addictif, mais il m’a aussi trompée comme jamais. En anticipant, j’ai eu tout faux, tout le temps. De plus, malgré la sagacité d’Elma, les choses ne rentrent pas dans l’ordre. Mais vous serez seul(e), lecteur ou lectrice, à savoir toute la vérité.

Vous suivrez plusieurs histoires en parallèle, mais comme chacune des histoires est chronologique, je n’ai jamais eu de mal à me repérer. Comme quoi, il est possible d’écrire des romans sous forme de puzzle sans perdre le lecteur.

Quel est le thème ?

  • Mère toxique

Où et quand ?

Les filles qui mentent se déroule de nos jours à Akranes et Borgarnes (Islande).

Où en est Elma ?

Le chagrin d’Elma n’est jamais bien loin, mais elle a une relation plus ou moins épisodique avec son voisin, Jakob, ce qui lui convient bien. Vous en saurez plus à la fin du livre et dans le troisième tome, Les garçons qui mentent.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« Les draps blancs me font penser à du papier. Ils bruissent à chaque mouvement et mon corps entier me démange. Je n’aime pas les draps blancs, pas plus que je n’aime le papier. Quelque chose dans leur texture me répugne. Cette matière rigide qui colle à l’épiderme si fragile. Voilà pourquoi j’ai à peine fermé l’œil depuis que je suis arrivée ici. »

Citation :

« Le collège de Borgarnes n’était ni très grand ni très impressionnant. Sur la façade, la peinture commençait à s’écailler, mais à en juger par les échafaudages, l’affaire avait été prise en main. À côté de l’établissement, on trouvait un terrain de football visiblement récent, et à quelques pas, une jolie église trônait sur une colline. »

Mon avis en résumé sur Les filles qui mentent

Ce que j’ai aimé :

  • Retrouver Elma
  • Être souvent surprise par le déroulement
  • La capacité de l’auteur à m’entraîner sur de fausses pistes
  • Un livre qui ne se lâche pas

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue5,0/5
Écriture4,0/5
Moyenne4,8/5
Plus de détails sur le système de notation

Lecture assez facile

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Acheter d’occasion

Ce livre vous tente ? Achetez-le d’occasion grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Des romans policiers qui ne se lâchent pas

L’étoile du désert
Michael Connelly

En arrière-plan, une fleur étoilée, et au premier plan, la couverture du livre de Michael Connelly, L'étoile du désert
Ce qui intéresse Harry, c’est de trouver le meurtrier de toute une famille.

L’île des souvenirs
Chrystel Duchamp

En arrière-plan, le tableau de Füssli, Le cauchemar, au premier plan, la couverture du livre de Chrystel Duchamp, L'île des souvenirs.
En arrière-plan, le tableau de Füssli, Le cauchemar

Info-livre : Les filles qui mentent par Eva Björg Ægisdóttir

Couverture du livre d'Eva Björg Ægisdóttir, Les filles qui mentent

Editeur : Points
ISBN : 978-2-7578-9891-8
Pages : 426
Date de parution : 07/04/2023

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter

En savoir plus sur l’utilisation des données

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires