En arrière-plan, une hache plantée dans un billot, au premier plan, la couverture du livre de Jean-Giono, Le chant du monde

Le chant du monde — Jean Giono

Lire Le chant du monde, c’est plonger dans un style flamboyant à l’extrême, dans une nature fantasmée et dans des dialogues parfois mystérieux. Alors que Regain est un des livres que j’emporterais sur une île déserte (il me faudrait peut-être…

En arrière plan, véhicules des Forces armées françaises, au premier plan, couverture du livre d'Emilie Guillauminn L'embuscade

L’embuscade — Emilie Guillaumin

Entrer dans le milieu très fermé de l’armée française, c’est une occasion inespérée. L’embuscade nous fait vivre le quotidien d’une femme de militaire qui vient d’apprendre la disparition de son mari. Le livre débute comme un témoignage, mais ce n’en…

Elizabeth Ire, John Knox, Marie Stuart à treize ans et la couverture du livre de Stefan Zweig, Marie Stuart

Marie Stuart — Stefan Zweig

Si Elizabeth Ire n’avait pas fait décapiter Marie Stuart, connaîtrions-nous seulement son nom ? Aurions-nous appris que, reine d’Écosse, puis reine de France, veuve à dix-huit ans elle retourne en Écosse et, séquestrée pendant plus de vingt ans par Elizabeth, reine…

En arrière-plan, un feu d'artifices et au premier plan, la couverture du livre de Claire Berest, Artifices

Artifices — Claire Berest

Après avoir lu La carte postale d’Anne Berest et après avoir été séduite par les relations entre les deux sœurs, j’ai eu envie de lire Artifices de Claire Berest. Et bien m’en a pris, dans un tout autre registre (le…

A l'arrière-plan, un bâtiment de Manchester, au premier plan, la couverture du livre de Rachel Abbott, Tue-moi encore

Tue-moi encore — Rachel Abbott

Une intrigue originale qui ne ressemble à rien qu’on ait déjà lu. C’est ce que propose Tue-moi encore de Rachel Abbott. Beaucoup de personnages et de rebondissements, j’ai été parfois perdue, mais toujours j’ai toujours eu envie d’en savoir plus.…

En arrière plan, la ville de Florence, au premier plan, la couverture du livre de Natacha Sadoun, L'évanouissement de Marie

L’évanouissement de Marie — Natacha Sadoun

Un livre bien écrit suffit-il à capter le lecteur ? L’évanouissement de Marie est bien écrit. Hélas ! J’ai peiné à m’y intéresser, le personnage principal est difficile à cerner, et je n’ai pas compris ses réactions. L’intrigue Paul est dans le…